MEET'UP IDF EMPLOI FORMATION


SECTEUR TERTIAIRE : MÉTIERS BANQUE, ASSURANCE ET SERVICES

La première édition des Meet’Up IDF Emploi Formation s’est tenue le vendredi 12 mars 2021.
Dédiée au secteur tertiaire banque, assurance et services, elle s’est déroulée en plusieurs temps forts :

Un webinaire (conférence en ligne), le matin, sur les sujets suivants :
1. Pourquoi les entreprises de ces secteurs s’engagent pour les jeunes des territoires moins privilégiés ?
Comment sont-ils ouverts à tous les talents ?
2. En quoi la formation professionnelle est une solution pour trouver un emploi dans les secteurs tertiaires, banque, assurance et services ?
3. Parcours inspirants

Des rencontres avec des organismes de formation ou des entreprises l’après-midi
1. En digital, sous la forme de formation-dating ou job-dating
2. En présentiel, pour une douzaine de candidat.e.s ayant été positionné.e.s sur des entretiens de recrutement pour Free – Groupe Iliad

 

Retrouvez le bilan de ce premier Meet’Up IDF
⬇⬇⬇⬇⬇

« Meet’Up IDF » :  la mobilisation pour le recrutement et la formation est lancée !

Examen de passage réussi pour le « Meet’up IDF » co-organisé par la Fondation Mozaïk et le Conseil régional d’Ile-de-France le vendredi 12 mars avec le soutien de cinq associations franciliennes (Emergences 93, Go Job, Job IRL, Ligue des jeunes talents et Vox populi) et de l’Ascenseur. Retour sur les principaux temps forts de cette première journée consacrée à la formation et au recrutement dans le secteur tertiaire, métiers de la banque, de l’assurance et des services.

Free déroule le tapis rouge

Notre groupe n’a pas la religion du diplôme, nous valorisons aussi les parcours. C’est par ces mots d’encouragement que Céline Polo, DRH de Free, ouvre le job-dating. Pour l’occasion, l’opérateur a sorti le grand jeu en déroulant le tapis rouge dans son centre de formation d’Argenteuil (Val d’Oise) au premier « Meet’Up IDF ». Malgré la crise, la mobilisation est là. Plus de 840 candidatures sont reçues. Outre Free, trois autres entreprises ont proposé des offres de chargé.e.s de clientèle, commerciaux ou encore technicien.ne.s fibre : BNP Paribas, AG2R la Mondiale, Carrefour banque. Le partenariat avec les associations a permis d’organiser plus de 57 entretiens dédiés aux emplois (et de mettre en contact 153 jeunes avec des organismes de formations !). A l’étage du bâtiment Free, une douzaine de candidat.e.s préparé.e.s par les experts de Mozaïk RH rencontrent ainsi les recruteurs laissant espérer de belles réussites : une grosse majorité des candidat.e.s continuent le process de recrutement. Comme Maxime Vernier, plutôt optimiste : “franchement, ça s’est bien passé, on va croiser les doigts !.


« La Région est derrière vous ! »

Le programme « Meet’UP IDF » est aussi axé sur l’information aux métiers et aux secteurs porteurs en Ile-de-France ainsi qu’aux formations qui permettent d’y accéder. “Nous devons créer des passerelles, notamment par le biais de la formation, pour assurer des recrutements sur les
offres en tension”,
relève ainsi Stéphanie Von Euw, vice-présidente du Conseil régional en ouverture du webinar organisé le matin même. Message relayé par l’ancien boxeur Jean Marc Mormeck, devenu délégué régional aux quartiers populaires : “La Région est derrière vous !“, assure l’ancien champion. Mais aussi par des entreprises engagées : “en septembre, nous accueillerons 1600 jeunes en alternance avec pour objectif 10% résidant en quartier politique de la ville”, annonce Nicolas Pouchain, responsable jeunes de la marque employeur chez Sanofi France. “Restez ouverts aux
opportunités, soyez souples et formez-vous !
”, engage de son côté Cyrille Vu président de Seabird et de la fondation actionnaire Seabird Impact.


L’appel de Jolie

Se former, certes, mais comment ? Une trentaine de questions sont posées en direct. Suivi par plus de cent personnes, le Meet’Up IDF se veut interactif. Trois expert.e.s de la formation professionnelle se relaient pour être le plus concret possible. L’alternance ? “Pédagogie, pouvoir d’achat, expérience : c’est une formule gagnante !”, valorise Yves Hinnekint, le DG du groupe Talis. Avec un débouché professionnel à la clef. Selon les formations, “le taux d’insertion peut aller jusqu’à 75%”, rappelle Marie Morel. La directrice générale adjointe du pôle Formation professionnelle et Apprentissage détaille les aides à la formation (et même au permis de conduire !) mises en place par la Région. “On propose 1500 formations sur une quinzaine de secteurs”, notamment le tertiaire, met en avant Isabelle Mayer, conseillère en formation continue dans le réseau Greta de Paris. Depuis quelques mois, Jolie Monginda y prépare son BTS “Assurance”. “On se pose beaucoup de questions sur notre avenir, reconnaît l’étudiante, mais, à un moment, il faut passer à l’action”. Appel appuyé par Armel Mombouli, gérant d’une filiale de Natixis et Stéphane Nomis, CEO d’Ippon Technologies. Le premier a grandi à Clichy-sous-Bois (93), le second à Grigny (91). Deux parcours de vie, deux réussites professionnelles différentes mais un même conseil : “plus on se donne, plus on réussit”, résume Stéphane Nomis.

Ce « Meet’UP IDF » n’est qu’un début. “Le programme a vocation à durer dans le temps, assure Saïd Hammouche, président fondateur de la fondation Mozaïk. Prochain rendez-vous, en mai prochain, pour un spécial JO Paris 2024.

©Solène Cochet



Evénement co-organisé par



Ils nous accompagnent...



Ils étaient présents...

Ils nous soutiennent...