Sommet de l’inclusion économique : l’édition 2022 est lancée !

Le 27 septembre s'est déroulée la conférence de lancement du Sommet de l'inclusion économique. Au programme, présentation de l'édition 2022, premières prises de parole et... premier acte concret.

« Venez, vous ne perdrez pas votre temps ! » D’une phrase, Kyril Courboin CEO de JP. Morgan France et partenaire de la Fondation Mozaïk résume la seconde édition : après la réussite du premier rendez-vous, le Sommet de l’inclusion économique du 29 novembre prochain à Bercy s’annonce de nouveau comme incontournable pour les dirigeants économiques, politiques et associatifs. Il a été lancé lors d’une conférence animée par la journaliste Aïda Touihri. Retour sur l’évènement en quatre phrases clefs.

« Passer à la culture du résultat ». D’emblée, Saïd Hammouche fixe le cadre : « s’inscrire dans une culture du résultat », annonce le président de la Fondation Mozaïk organisatrice du Sommet. Pourquoi ? « Le taux de chômage dans les quartiers de la politique de la ville reste toujours 2,7 plus élevé qu’ailleurs. Il y a nécessité de créer des coalitions avec les entreprises et les pouvoirs publics pour avancer ».

« La question clef, c’est le pourquoi ? ». D’où le thème retenu cette année : « agir avec impact ». « La question clef, c’est le pourquoi ? La réponse détermine les actes», soulève Elodie Baussand, associée fondatrice chez Tenzing Conseil, cofondateur du Mouvement de l’inclusion économique. La mesure est tout aussi stratégique. Chez JP. Morgan, le programme de 30 millions d’euros sur 5 cinq ans en Seine-Saint-Denis est évalué : 17 000 jeunes sont, notamment, accompagnés vers l’emploi. « La diversité et l’inclusion doivent être pensés autrement :  c’est notre ADN », prolonge Gianmarco Monsellato, CEO de Deloitte France Afrique.

« L’inclusion, ce n’est pas action-réaction ». Le prochain Sommet veut dépasser le stade de l’intention. Accenture, le Collège de France, la Fondation TF1 se rejoignent sur la nécessité d’actions. Mais, précise Nicolas Pouchain, « l’inclusion ce n’est pas action-réaction ». Le « one shot » ne suffit pas. « L’inclusion nécessite de s’inscrire dans la durée », plaide ce responsable de Sanofi qui organise depuis 2 ans avec le cabinet Mozaïk RH, l’opération Place d’Avenir.

« Faire levier pour les entrepreneurs » La Fondation Mozaïk et ses partenaires entendent montrer l’exemple… Sur le plateau, et en direct, trois porteurs de projets lauréats du fonds SENS reçoivent chacun un chèque de 10 000 euros en présence de trois partenaires : BNP Paribas, PwC, et SFR. « Ça va nous aider au développement de notre activité », sourit Flavio Costa Barbosa cofondateur de Jus de mama. Présenté au Sommet, le fonds SENS « c’est la possibilité de faire levier pour l’entrepreneuriat dans les quartiers », résume Hawa Dramé, fondatrice de Time2Start. « Vous nous avez bluffés », reconnait Saïd Hammouche, membre du jury. Et ce n’est qu’un début : rendez-vous le 29 novembre…

Le replay de la conférence de lancement du Sommet : https://vimeo.com/event/2456897

👉Lien d’inscription pour votre participation

👉Le programme du Sommet 2022